André Laurendeau

Titre

André Laurendeau

Biographie

André Laurendeau grandit à Montréal dans une famille fortement nationaliste. Son père, Arthur, est directeur de la Ligue d’Action française à partir de 1922, et sera directeur de la revue L’Action nationale de 1934 à 1937. Il fonde avec des amis le mouvement des Jeune-Canada, en 1933. Après des études à Paris, à 25 ans, il prend la succession de son père à la direction de L’Action nationale. La décentralisation de la fédération canadienne et l’égalité des deux peuples fondateurs lui tiennent particulièrement à coeur.

Il est un des fondateurs du Bloc populaire en 1942, et sera le chef de l’aile provinciale du parti. Il n’abandonne toutefois complètement la direction de L’Action nationale qu’en 1946. Après la dissolution du Bloc, il revient à la revue, qu’il dirigera pendant encore six ans, avant de passer au Devoir. Il aura l’occasion, à la fin des années 1960, de diriger la commission d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme, qu’il a lui-même réclamée. Il restera un proche collaborateur et un ami de L’Action nationale jusqu’à son décès prématuré, en 1968. Il aura été l’un des plus brillants éditorialistes, analystes et vulgarisateurs du Canada français.

Source du portrait: Fonds Familles Laurendeau et Perrault, CLG2, BAnQ Vieux-Montréal.

Fichiers

laurendeau photo.jpg

Collection

Citer ce document

“André Laurendeau,” Exposition du 100e de la revue L'Action nationale, consulté le 22 juin 2021, http://100e.action-nationale.qc.ca/items/show/11.