Rosaire Morin

Titre

Rosaire Morin

Biographie

Celui à qui L’Action nationale doit ce qu’elle est devenue au cours des vingt dernières années voit le jour en 1922. Le jeune agent d’assurances qu’il est dans les années 1940 milite au sein de groupes nationalistes comme les Jeunesses Laurentiennes, le Comité de propagande du drapeau, et le mystérieux Ordre de Jacques-Cartier. En 1958, il devient membre de la Ligue d’Action nationale. Il plonge ensuite dans le tourbillon des États généraux du Canada français (1966-1969) dont il est le directeur général.

Il ouvre à la même époque un nouveau front, celui du développement économique : il est président du Conseil d’expansion économique (1967-1982), un regroupement qui, dans le prolongement des idées d’Esdras Minville, vise à créer une classe d’affaires québécoise, en mêlant dynamisme entrepreneurial et soutien de l’État. Il se consacre ensuite à la direction de L’Action nationale (1981-1982, puis 1989-1999) et aux questions éducatives, tout en oeuvrant dans les milieux les plus divers. « Éveilleur de conscience », « homme de la Résistance » et « défricheur de la liberté » sont quelques-uns des qualificatifs que ses admirateurs lui attribueront lors de son décès survenu en 1999.

Source du portrait: Collection LAN.

Fichiers

Rosaire Morin photo.jpg

Collection

Citer ce document

“Rosaire Morin,” Exposition du 100e de la revue L'Action nationale, consulté le 22 juin 2021, http://100e.action-nationale.qc.ca/items/show/19.